“ Pour la rentrée, j'ai profité d’une super offre sur le permis ! ”
Offre spéciale : Jusqu’à 250€ de réduction sur le permis
Offre spéciale : Jusqu’à 250
de réduction sur le permis
En profiter
Offre valable jusqu'au 30/09/21

 

Faire son inscription au permis de conduire (catégorie B) en candidat libre

 

Tu peux tout à fait passer ton permis de conduire sans passer par une auto-école. Le permis B, comme le permis moto ou le permis 125, peut très bien se passer en candidat libre. L’avantage ? En moyenne c’est 30% moins cher que la formation faite par une auto-école. Alors, comment faire ? Il y a quelques conditions et, tu t’en doutes, pas mal de démarches administratives pour l’inscription…

 

Passer le permis B en candidat libre, sous certaines conditions


Comme rien n’est simple en France, il y a évidemment des conditions avant de pouvoir prétendre à une inscription au permis de conduire en candidat libre :

  • tu dois être majeur (18 ans),
  • tu dois avoir l’ASSR ou l’ASR : si tu as moins de 21 ans et que c'est la 1re catégorie de permis que tu passes, tu dois avoir l'attestation scolaire de sécurité routière de 2d niveau (ASSR2) ou l'attestation de sécurité routière (ASR),
  • tu dois être français,
  • OU si tu es de nationalité suisse, andorrane, monégasque ou d'un État de l'Espace économique européen (EEE), tu dois avoir tes attaches personnelles et/ou professionnelles depuis au moins 6 mois en France,
  • OU si tu es étranger, tu dois vivre en France depuis au moins 6 mois et avoir un titre de séjour valide,
  • tu dois passer un contrôle médical dans le cas où tu aurais un problème de santé potentiellement incompatible avec la conduite,
  • tu dois avoir un livret d’apprentissage, papier ou numérique.

Attention, le livret d’apprentissage est obligatoire lors de l’apprentissage pratique de la conduite ! Pour en avoir un, il faut demander à une auto-école.

 

Le NEPH : qu’est-ce que c’est ?

 
Le NEPH est le Numéro d'Enregistrement Préfectoral Harmonisé. Il est obligatoire pour ton inscription en candidat libre, et je t’explique pourquoi : ce numéro te suivra toute ta vie. Il te permet de te présenter à l’épreuve théorique (le code) et pratique (la conduite) du permis de conduire. Et s’il est si important, c’est qu’une fois que tu as le permis, ce numéro devient ton numéro de permis de conduire. Et même si tu passes le permis plusieurs fois ou que tu le perds, ça sera toujours ce numéro qui sera utilisé pour te le refaire !

Si les auto-écoles s’occupent de l'obtenir le NEPH, quand tu es candidat libre tu dois en faire la demande toi-même. Comment ? C’est très simple, la demande se fait sur internet sur le site de l’ANTS (l’Agence Nationale des Titres de Sécurité).

Tu dois fournir tous ces éléments :

  • 1 justificatif d’identité,
  • 1 justificatif de domicile,
  • 1 photo d’identité aux normes ou 1 photo-signature numérique,
  • si nécessaire, un avis médical (le formulaire est le cerfa n°14880),
  • si tu es français et âgé de moins de 25 ans, une copie du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC), une attestation provisoire en instance de convocation à la JDC ou une attestation individuelle d'exemption,
  • si tu es étranger, un justificatif de régularité du séjour ou, si tu es dispensé d'un titre de séjour, une preuve de ta présence en France depuis au moins 6 mois (feuille de paie, quittance de loyer, etc.)

La bonne nouvelle maintenant : l’obtention de ton NEPH est gratuite ! 

Par contre, attention : le délai pour l’avoir est de deux à quatre semaines en moyenne. Il vaut mieux t’y prendre à l’avance !
 

Le permis en candidat libre : combien ça coûte ?


Comme je viens de le dire, le NEPH est gratuit. 

Par contre, tu devras payer 30 euros pour t’inscrire à un passage de l’examen du code de la route (tu trouveras la liste des centres agréés sur internet).

Tu dois te débrouiller pour la formation théorique et pratique. C’est donc gratuit en théorie. Cependant, tu devras sans doute acheter des cours/leçons/livres pour apprendre le code. Attention à ne pas prendre les vieux manuels de tes frères et sœurs, le code est régulièrement mis à jour !

Pour les leçons pratiques, il y a diverses conditions pour que tes 20h de conduite obligatoires soient validées.

Premièrement, la personne qui te fait les leçons doit :

  • avoir au moins 5 ans de permis B,
  • ne pas avoir eu d’annulation/suspension de permis depuis au moins 5 ans,
  • ne pas être payée,
  • signer la charte de l’accompagnateur.

Deuxièmement, la voiture sur laquelle tu passes tes heures de conduite doit :

  • être assurée, 
  • porter la mention “Apprentissage”,
  • avoir tout les rétroviseurs qui vont bien,
  • avoir un dispositif de double commande.

Les cours seront donc gratuits, mais tu devras investir un peu pour pouvoir les prendre. Par exemple, tu devras sans doute louer une voiture avec un système de double commande. Cela dit, pas de panique, ça reviendra toujours beaucoup moins cher que si tu étais passé par une auto-école. Le business de location de voitures à double commande s’est beaucoup développé ces dernières années : il y a sûrement un loueur pas loin de chez toi, avec des prix compétitifs ! 

Pour finir, comme je l’ai dit, passer l’épreuve théorique du permis de conduire (le code de la route) te coûtera 30 €, mais par contre, passer l’épreuve pratique de conduite, c’est gratuit !

 

Une fois que tu as réussi l’examen pratique


Les résultats du permis sont disponibles en ligne 48h après l’examen.
Tu l’as réussi ?? Félicitations ! Tu peux télécharger ton Certificat d’Examen du Permis de Conduire (ton CEPC). Avec ta carte d’identité, il te permet déjà de conduire (mais pas à l’étranger) ! Tu peux l’utiliser durant 4 mois, le temps de recevoir ton permis officiel.

Attention, tu ne vas pas recevoir le permis automatiquement. Tu dois en faire la demande sur le site de l’ANTS, et fournir, encore, un certain nombre de documents :

  • 1 justificatif d'identité,
  • 1 justificatif de domicile,
  • 1 photo d'identité ou 1 photo-signature numérique
  • 1 copie du certificat d'examen du permis de conduire (CEPC), 
  • si tu as moins de 21 ans, copie de l'ASSR de 2d niveau ou de l'ASR, ou à défaut (en cas de perte par exemple) déclaration sur l'honneur
  • si nécessaire, avis médical (formulaire cerfa n°14880),
  • si tu es français et âgé de moins de 25 ans, une copie du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou une attestation provisoire en instance de convocation à la JDC ou une attestation individuelle d'exemption,
  • si tu es étranger, justificatif de régularité du séjour ou, si tu es dispensé d'un titre de séjour, la preuve de ta présence en France depuis au moins 6 mois (feuille de paie, quittance de loyer, etc.)

Et tu as enfin fini ! Tu recevras ton permis par la poste via une Lettre Expert (remise en main propre et contre signature.) À toi les plaisirs de la conduite en toute liberté !