“ Pour la rentrée, j'ai profité d’une super offre sur le permis ! ”
Offre spéciale : Jusqu’à 250€ de réduction sur le permis
Offre spéciale : Jusqu’à 250
de réduction sur le permis
En profiter
Offre valable jusqu'au 30/09/21

Assure la sécurité des enfants que tu emmènes en voiture !

 

Il est très important de savoir comment et où tu peux installer les passagers à bord de ton véhicule, surtout les enfants.

Rappel : en tout état de cause, le nombre maximal de personnes que tu vas pouvoir prendre dans ta voiture est marqué sur ton certificat d’immatriculation (carte grise). Il est interdit de dépasser ce nombre (sous peine d’une amende de 135 € et d’un retrait de 3 points), et les enfants comptent pour une personne, pas moins !

 

Où installer les enfants dans ta voiture ?

Pour faire simple, seuls les enfants de plus de 10 ans peuvent voyager face à la route à l'avant du véhicule. Cette règle admet quelques exceptions, par exemple quand tous les sièges arrière sont déjà pris ou sont inutilisables. 

Principale exception : comme tu vas le voir plus loin, les nourrissons doivent voyager dos à la route, dans un siège adapté. Dans ce cas, tu as la possibilité d’installer ce siège à l’avant du véhicule. C’est plus pratique pour gérer ce très petit enfant, plutôt que d’avoir à te retourner dans ta voiture en cas de problème ! (dans ce cas il est vital de désactiver l'airbag passager pour éviter que l'enfant ne soit blessé voire tué en cas de déclenchement)

Il faut donc que tu retiennes le principe suivant : les enfants, c’est à l’arrière jusqu’à 10 ans!

 

Comment installer les enfants de moins de 10 ans ?

Normalement, les enfants de moins de 10 ans doivent être installés avec un dispositif spécial adapté à leur âge et à leur morphologie. En effet, la ceinture de sécurité de série qui équipe les sièges de toutes les voitures n’est pas adaptée aux enfants. En cas d’accident, non seulement elle est inefficace, mais elle peut les blesser !

Donc tu peux retenir : obligation d’un siège enfant ou d’un siège bébé.

Il existe une tolérance pour les enfants qui ont grandi très vite et dont la morphologie leur permet d’utiliser la ceinture des adultes sans danger. Mais on te conseille de ne pas prendre de risques, et de toujours suivre l’équation : enfant de - 10 ans = siège adapté !

 

La bataille des normes

Il faut que tu saches que deux normes ont été écrites par le Gouvernement puis par l'UE pour les sièges et rehausseurs. Tu dois suivre l’une ou l’autre de ces normes si tu veux être en règle avec ton obligation de transporter les enfants de moins de 10 ans dans un siège. La norme la plus ancienne doit être progressivement remplacée par la norme la plus récente.

Ces normes indiquent l'équipement approprié à un enfant en fonction de son âge, ou de son poids, ou de sa taille. Tu n’as pas à les connaître par coeur : en magasin ou sur internet, le contenu des normes te sera rappelé ! Il faut juste que tu comprennes qu’il faut y faire super attention.

Pour info, l’ancienne norme est la norme R44 ; elle classe les enfants selon leur poids. La nouvelle norme, la R129 (ou Isize), classe les enfants selon leur taille.

 

Les différents groupes d’enfants selon leur taille et leur poids

Les normes R44 et R129 comprennent 5 groupes, qui correspondent à 5 types de sièges selon le poids et/ou la taille des enfants que tu veux transporter.

 

Le groupe 0 = enfants de moins de 10 kg (R44) OU enfants de moins de 70 cm (R129)


Les enfants en très bas âge n’ont pas la musculature nécessaire à résister à un choc au niveau des cervicales. Du coup il y a deux types d’équipements qui leur conviennent:
le lit nacelle : un lit qui s’attache en travers de la banquette arrière. L’enfant est allongé dedans et tenu par un harnais. 

le siège coque dos à la route : un siège où l’enfant est à demi allongé, qui se fixe dos à la route, à l’arrière ou à l’avant de la voiture. L’enfant est tenu par un harnais. Si ce siège est installé à l’avant, il est impératif de déconnecter l’airbag passager, sinon l’enfant risque d’être très gravement blessé en cas de déclenchement de l’airbag !

 

 

Le groupe 0+ : enfants jusqu'à 13 kg (R44) OU enfants jusqu'à 80 cm (R129)


Ce sont les mêmes dispositifs que le groupe 0 (siège coque dos à la route / lit nacelle).

Mais comme l’enfant est plus grand, les dispositifs sont plus grands. Ils ne peuvent s’installer qu’à l’arrière du véhicule.

 

 

Le groupe 1 : enfants de 9 à 18 kg (R44) / jusqu'à 1 mètre (R129)


Ce groupe recoupe en partie le groupe 0+ pour plus de souplesse, et ne pas forcer les parents à changer sans cesse d’équipement.

A cet âge / à cette corpulence les enfants peuvent être installés face à la route car ils savent se tenir assis et que leurs cervicales sont moins fragiles.

Il faut les installer à l’aide de l’un ou l’autre de ces dispositifs:

  • siège baquet à harnais, qui s’installe à l’arrière de la voiture. Il va être tenu en place par la ceinture de sécurité.
  • siège baquet à réceptacle (ou à table bouclier), qui s’installe aussi à l’arrière. Il n’a pas de harnais : l’enfant est tenu en place (en même temps que le siège baquet) par la ceinture de sécurité de la voiture.
     

 

Les groupes 2 et 3 : enfants de 15 à 36 kg (R44) /jusqu'à 1,50 m (R129)


Ces groupes sont similaires, les équipements du groupe 3 sont juste plus grands que les équipements du groupe 2.

Les équipements prescrits sont au nombre de 3, au choix :

  • soit un rehausseur avec utilisation de la ceinture de sécurité de la voiture ; pour utiliser un rehausseur, la taille de l'enfant (mesurée de la tête à l'assise) doit être comprise entre 61 et 71 cm.
  • soit un harnais spécial adapté combiné à un siège. On distingue deux types de sièges : 
    • les siège mixtes ou évolutifs sont conçus pour être fixés face à la route sur la banquette arrière, et concernent les jeunes pesant de 9 à 25 kg. Ils sont évolutifs car ils  s'adaptent à la croissance de l'enfant : en fonction de la taille et du poids on utilise un harnais ou plus simplement une ceinture de sécurité 3 points.
    • les sièges à tables boucliers ou réceptacles qui sont semblables à ceux décrits dans le groupe 1, à la différence qu’ils vont accepter un enfant jusqu’à 25 kg (6 à 7 ans). 
  • soit une ceinture spéciale et adaptée à la taille de l’enfant

 

Et si tu préfères la moto ?

Tu n’as pas de voiture mais tu veux prendre un enfant avec toi en moto, il y a des solutions.

Qu’il s’agisse d’un passager enfant ou adulte, tu sais sans doute qu’une seule personne peut être transportée sur une moto. Et encore, ce n’est autorisé que si la personne en question dispose d'un siège, de poignées de maintien et de reposes pieds.

Et pour les enfants ? Tout dépend de l’âge :

  • un enfant de moins de 5 ans peut être transporté en moto… mais il est obligatoire d’utiliser un siège spécial fixé à la moto. L'enfant doit obligatoirement porter un casque. Il est en plus interdit que l’enfant soit attaché à son siège : cela serait très dangereux en cas d’accident.
  • un enfant de plus de 5 ans peut être transporté sans siège...  mais il est très fortement recommandé d’en utiliser un ! Surtout si les jambes de l'enfant sont trop courtes pour atteindre les reposes pieds...

 

Et le système ISOFIX ?

Encore une norme ! Mais qu’est-ce que c’est que cette norme ou système Isofix ?

Le système Isofix décrit une façon d’attacher les sièges et rehausseurs enfants de manière plus sûre et plus simple à la fois. Et ça, on ne peut pas dire que ce soit une mauvaise nouvelle !

Depuis 2013, les voitures en sont équipées de série. Acheter un siège ou rehausseur compatible, si ta voiture est équipée du système, permet une installation solide des sièges sans se prendre la tête, et de façon très rapide !

Il faut toujours s’assurer, quel que soit le système utilisé, que le siège est bien ancré (on ne peut pas le bouger en tirant dessus), et que les enfants sont bien sanglés (les sangles et harnais ne sont pas vrillés, et n’ont pas un jeu supérieur à 1 cm). Les réglages sont susceptibles de bouger et doivent être vérifiés à chaque voyage !