“ Pour la rentrée, j'ai profité d’une super offre sur le permis ! ”
Offre spéciale : Jusqu’à 250€ de réduction sur le permis
Offre spéciale : Jusqu’à 250
de réduction sur le permis
En profiter
Offre valable jusqu'au 30/09/21

L’épreuve du Code de la route : nos conseils pour la réussir


 
L’examen du Code de la route, c’est le passage obligé (et peut-être un peu contraignant, on va pas se mentir...) pour atteindre ton but ultime : le permis de conduire. Un peu comme le solfège avec la musique, comme l’hiver avec le printemps, comme la pub avant l’épisode de ta série préférée… il faut bien en passer par là ! 

L’examen du Code sert à tester tes connaissances concernant... le Code de la route (surprise !). Et depuis la réforme de l’ETG (Examen Théorique Général), il te faut de la rigueur et de l’organisation pour te préparer correctement.

On te file tous nos trucs et astuces : lis ce qui suit, ça pourrait bien t’aider !
 

Les bons outils pour bien apprendre

Tu sens que tout est prêt pour démarrer ta formation ?

Dans un premier temps, munis-toi vite du livre de Code ! Il va devenir ton livre de chevet pour quelques semaines… Rien de mieux pour apprendre de manière efficace et directe. En format poche, tu pourras l’emmener où tu veux, pour y jeter un œil quand tu veux. Il y a plein d’éditeurs qui en proposent, et ils sont tous recommandables. A toi de feuilleter pour vérifier celui avec lequel tu as le meilleur feeling !

La classe au-dessus, c’est l’appli de Code qui va bien, et qui te permet de réviser partout, tout le temps. Mieux vaut une solution tout-en-un, avec cours, vidéos, QCM, que des bouts d’appli dispersés… Et mieux vaut télécharger l’appli payante (jamais très cher) d’une source reconnue, que des solutions gratuites dont tu ne sais pas trop si elles ont été préparées par des spécialistes, ou par des gros amateurs…

Évidemment, on a un petit faible pour notre propre appli (qui est aussi consultable en format site web sur un ordinateur)... on te conseille d’y jeter un oeil !

Tu peux également t’entraîner au QCM comme à l’examen du code, grâce à des DVD tests. Malheureusement, ils coûtent assez chers. L’alternative, là encore, ce sont les applis et les sites web qui t’en proposent. Mêmes conseils qu’au-dessus : vérifie la source, préfère le payant au gratuit (si tu paies, c’est qu’il y a quelqu’un dont c’est le métier qui travaille sur le contenu, ça devrait te rassurer).

Choisir avec qui te former

Te former en auto-école classique ou en ligne

Tu as choisi de t’inscrire dans une auto-école classique ? Tu suivras alors des cours avec une personne chargée de te former. Cette formule peut ne pas convenir à tout le monde, cela dépend de ce que tu recherches. Parfois, tu peux te retrouver sans personne qui supervise, donc sans pédagogie, dans une salle pleine de candidats comme toi, devant une télévision et un DVD test.

Le risque ? Que ta formation traîne en longueur, car le moins qu’on puisse dire est que ce genre de scénario n’est pas motivant ! Il ne faudrait pas que tu dépasses les délais de validation du Code fixés par ton inscription.

Heureusement il existe d’autres solutions ? Opte pour les sites d’auto-école en ligne agréés par l’État, avec accès illimité de préférence. Si tu as un ordinateur, un smartphone ou une tablette (et nous sommes sûrs que c’est le cas ;-) ), tu pourras y apprendre le Code grâce à des cours en ligne, réviser avec des quiz, et enfin te tester en passant des examens blancs. Ça, c’est de l’efficacité !

Te former avec Stych

Chez Stych, nous te proposons une formation efficace et complète, pour que tes connaissances soient à 200% le jour de l’examen.

Tu veux un aperçu ? Notre pédagogie se découpe en 3 étapes à suivre :

1/ Tu apprends :
Vidéos et fiches de cours sur les 10 Thèmes Officiels du Code de la route sont à ta disposition. Un parcours de lecture t’es préconisé, mais tu as aussi l’option de naviguer librement. À la fin de chacun de ces supports, tu passes immédiatement un test de compréhension grâce à 5 questions QCM.

2/ Tu t’entraînes :
Des séries de 40 questions sur chacune des 10 Thématiques permettent de t’entraîner dans les mêmes conditions que l’examen, mais en bossant à fond la thématique sélectionnée. Cela renforce tes connaissances, en aidant à les inscrire définitivement en mémoire.

3/ Tu t’évalues :
Grâce à des séries « examen blanc », dont les questions sont similaires à celles du vrai examen, te vas enfin te mettre en situation. C’est comme lors du vrai examen du Code, mais tranquille chez toi (ou au fond du jardin, on va pas te juger).

Au total, tu auras accès à près de 5000 questions originales pour t’entraîner à passer l’ETG. Et pendant cette formation, tu pourras suivre tes progrès grâce à une barre de progression, dans l’appli ou sur le site. Quand tu auras atteint 80%, nos statistiques montrent que tu es en mesure de passer ton Code et de l’obtenir ! Donc tu vois en permanence comment tu te rapproches de l’objectif final… plutôt cool, non ?
 

Pour réviser, crée ton planning !

Tu as tous les outils en main pour bien apprendre ? Alors maintenant, au boulot !

Nous te conseillons de réfléchir à un planning de révision. Les méthodes organisées sont souvent les plus efficaces :

  • 2h par semaine
  • un temps pour chaque thème du Code de la route
  • des moments de révision soigneusement choisis pour qu’ils soient les plus productifs possible (évite les heures trop tardives, le matin si tu es moins performant etc).

La régularité te permettra aussi d’avancer plus vite, et concernant le Code de la route, personne n’a envie d’y passer trop de temps… parce que le kif, c’est quand même de tenir le volant !

 

Quelques derniers conseils…

Tu veux progresser rapidement ? Pendant que tu effectues des QCM, note tes erreurs : tu verras sur quelles thématiques tu as le plus de difficultés, et tu pourras ainsi relire ces points… jusqu’à ce que ça rentre !

Une révision intelligente et constructive, c’est la clé pour apprendre efficacement. Par exemple, si tu cumules plusieurs fautes en ce qui concerne la mécanique de la voiture, il vaudra mieux réviser la thématique « la mécanique et les équipements » avant de commencer à attaquer de nouvelles connaissances. De toute façon, il faudrait que tu reviennes dessus plus tard, comme tu ne peux pas te permettre de faire des impasses… alors autant le faire tout de suite !

Un dernier point concernant les questions lors de l’examen : ne cherche pas à voir des pièges partout ! Une question te parait trop simple ? Ou au contraire trop compliquée ? Et alors ? On ne cherche pas forcément à te piéger. Prends du recul, fais attention, relis la question, surtout ne t’empresse pas de répondre…!

Dernier point de vigilance : certaines formulations sont de véritables codes, avec une signification hyper précise (exemple : la différence entre « je dois » et « je peux ») : assure-toi de bien les maîtriser.

Un bon entraînement, et le Code, c’est dans la poche !