Comment se passe l’épreuve du code de la route ?

 

L’examen du code de la route est une épreuve nationale, c’est-à-dire qu’il est partout pareil. Mais bien sûr, les 40 questions théoriques changent à chaque fois, de façon aléatoire. Il s’agit de la partie théorique du permis de conduire, tu dois l’avoir si tu veux te présenter à l’examen pratique (c’est-à-dire la conduite). 

On dit beaucoup de choses sur l’examen du code, mais qu’en est-il réellement ? Petit tour d’horizon en notre compagnie :)

 

Qu’est-ce que l’épreuve théorique ?


L’épreuve théorique du code de la route est donc ce qu’on appelle communément, “le code”. C’est, comme son nom l’indique, un examen. Comme son nom l’indique, aussi, il est théorique : on te demande d’avoir des connaissances et de répondre à des questions.

Et comme pour tous les examens, il y a diverses règles que tu dois respecter pour pouvoir le passer : 

  • tu dois avoir 15 min d’avance en arrivant au centre d’examen,
  • tu dois avoir une pièce d’identité avec toi,
  • tu dois avoir ta convocation (version papier encore…) pour la présenter à l’entrée.

Quand tu arrives, on va vérifier tes documents et on va t’installer dans une salle avec une quinzaine de candidats et candidates. Ou alors dans une pièce individuelle, ça dépend du centre. Pas de panique, ça ne change rien ! Sauf si tu avais prévu de copier… mais ça ne sert à rien, puisque les questions sont différentes pour chaque personne dans la salle ! Petit rappel : le code sert à sauver des vies. Bosse-le sérieusement, en plus ce n’est pas si difficile que ça !

Une fois que tu as pris place sur ta chaise, on va te donner une tablette et des écouteurs (il est interdit d’utiliser ton propre matériel, sauf raison médicale). Une fois que tout est prêt et que tu es en position, l’examen commence.

 

Comment se passe l’examen ?

 
C’est très simple. L’examen théorique commence par les consignes du Ministère de l’Intérieur qui va te rappeler les règles et le déroulement de l’épreuve :

  • 40 questions,
  • 5 fautes maximum,
  • 30 minutes,
  • 20 secondes par question environ,
  • 1 seul visionnage des vidéos pour les questions que ça concerne.

Surtout, concentre-toi ! Rassure-toi, 20 secondes ça peut te paraître court, mais c’est très largement suffisant pour réfléchir et répondre. 

Ensuite une seconde vidéo t’expliquera comment bien utiliser ta tablette, comment :

  • régler le son,
  • répondre aux questions,
  • vérifier le temps qu’il te reste.

Et pour être sûr que tu as bien tout compris, il y aura des questions test. N’hésite pas à demander de l’aide aux encadrants si tu as un problème ou que tu constates qu’un truc cloche avec le matériel : ces questions sont là pour ça !

Enfin, l’examen à proprement parler va commencer. Tu dois faire bien attention à gérer ton temps, c’est le conseil ultime qu’on peut te donner ! Ta tablette a un chronomètre intégré que tu peux regarder à tout moment. N’hésite pas à vérifier où tu en es. Le but n’est pas que ça te stresse, mais au contraire, que tu prennes conscience que tu as bien le temps de répondre aux questions. La précipitation sera ton pire ennemi.

Chose à ne pas oublier : sauf instruction contraire, tu dois répondre aux questions comme un conducteur qui a le permis depuis plus de 3 ans. Donc pas en conduite accompagnée ni en jeune conducteur. Si la question concerne la période probatoire, l’énoncé sera très clair dans ce sens : on te dira quelque chose comme “En période probatoire, je peux circuler sur cette route à une vitesse de 90 km/h, vrai ou faux?”

 

Où avoir ses résultats ?


Obtenir ses résultats est très simple : ils sont disponibles à peu près 2h après la fin de l’examen théorique. Si tu es en auto-école, c’est elle qui les recevra et te les donnera. Si tu es candidat libre, tu recevras directement un e-mail.

Et voilà ! C’est tout ! Et si les nouvelles sont bonnes (pas de raisons d’en douter, vu ce que tu as bossé!), direction la dernière étape : les cours de conduite et l’épreuve pratique !