“ Pour la rentrée, j'ai profité d’une super offre sur le permis ! ”
Offre spéciale : Jusqu’à 250€ de réduction sur le permis
Offre spéciale : Jusqu’à 250
de réduction sur le permis
En profiter
Offre valable jusqu'au 30/09/21

 

5 étapes pour récupérer ton permis de conduire

 

 

Ton permis de conduire t’a été retiré récemment et tu te demandes comment le récupérer au plus vite ? En cas d’invalidation ou d’annulation de ton permis, tu dois effectuer plusieurs démarches pour pouvoir conduire à nouveau un véhicule. Dans cet article, nous t’expliquons tout ce que tu dois savoir pour récupérer ton permis de conduire sans perdre de temps.

 

Connaître la différence entre invalidation et annulation

 

Si tu perds tous les points de ton permis de conduire, alors il est invalidé. Pour t’en informer, tu reçois une lettre recommandée t’indiquant qu’il ne te reste plus aucun point (solde à zéro). Tu dois alors te rendre à la préfecture de ton département pour rendre ton permis.

L’annulation du permis est un peu différente : c’est une sanction prise par un juge suite à de graves infractions (homicide involontaire ou conduite en état d’ivresse par exemple). Tu dois te rendre à une audience au tribunal.

 

Dans ces deux situations, tu dois dans un premier temps passer une visite médicale chez un médecin agréé, ainsi qu’un examen psychotechnique. Pour t’inscrire à cet examen, tu peux t’adresser à notre partenaire, le Centre National de Tests Psychotechniques. Tu pourras choisir la date qui t’arrange ainsi que la ville la plus proche de chez toi. Sinon tu peux t’adressern à un autre centre de ton choix, c’est toi qui vois !

 

 

Savoir quels examens tu dois repasser

 

Pour savoir quels examens tu dois repasser, deux critères sont importants : la date à laquelle tu as obtenu ton permis et la durée de ton interdiction de conduire.

  • Tu es titulaire du permis depuis moins de 3 ans ? Ton permis est invalide ou annulé pour plus d’un an ? Dans ces cas de figure, tu dois repasser l’examen théorique ainsi que l’examen pratique. Et quand je dis “repasser l’examen pratique”, c’est en fait tous les examens pratiques… car si tu as plusieurs permis il va te falloir repasser les épreuves de chacune des catégories: moto, auto, poids lourd, etc. Aïe aïe aïe ça pique !
  • Tu es titulaire du permis depuis plus de 3 ans ? La durée de ton interdiction de conduire est inférieure à un an ? (attention, il faut remplir ces deux conditions en même temps !) Alors bonne nouvelle : tu as seulement l’obligation de repasser l’épreuve du code de la route.

 

Il faut donc bien vérifier la durée de ton retrait de permis ! Elle est précisée sur le document qui t’a été remis par la préfecture (dans le cas d’une invalidation) ou au tribunal (dans le cas d’une annulation).

 

 

Bien respecter les délais

 

Si tu remplis les critères pour repasser uniquement ton code de la route, c’est une bonne nouvelle pour toi :-) Mais attention, il y a des délais à respecter absolument pour t’inscrire à l’épreuve ! Si tu dépasses ces dates, tu devras repasser l’examen de conduite en plus du code. Gros enjeu !

  • S’il s’agit d’une invalidation, tu dois t’inscrire dans un délai de 9 mois à compter du jour où tu restitues ton permis à la préfecture. Par exemple, si tu remets ton permis le 15 mars 2021, tu peux t’inscrire jusqu’au 15 décembre 2021.
  • S’il s’agit d’une annulation, tu dois t’inscrire dans un délai de 9 mois après la fin de l’interdiction de conduire. Par exemple, si tu es condamné le 15 mars 2021 à une annulation de permis pour une durée de 6 mois, tu ne peux rien faire avant le 15 septembre 2021. Tu pourras ensuite t’inscrire au plus tard le 15 juin 2022.

 

 

T’inscrire à l’épreuve du permis de conduire

 

Pour t’inscrire au permis, tout se passe en ligne sur le site de l’ANTS. Tu peux t’en charger toi-même ou bien déléguer ces démarches à ton auto-école. Chez Stych, nous te proposons de gérer ton inscription et de suivre ton dossier. Tu peux ainsi te concentrer sur tes révisions sans avoir à te soucier des formalités administratives. Pratique, non ?

 

Pour l’inscription, tu dois fournir un certain nombre de pièces justificatives :

  • ta carte d’identité ou ton passeport en cours de validité ;
  • un code e-photo ;
  • un justificatif de domicile datant de 6 mois maximum ;
  • un justificatif du médecin agréé par la préfecture ;
  • un justificatif de test psychotechnique (il doit être mentionné sur le justificatif du médecin, mais nous te conseillons de bien vérifier) ;
  • en cas d’invalidation, une copie du document « référence 44 » ;
  • en cas d’annulation, une copie du document « référence 7 ».

 

Attention, si tu t’inscris toi-même, n’oublie pas de cocher la case mentionnant que tu souhaites passer ton permis suite à une invalidation ou annulation.

 

 

Récupérer toutes les catégories de ton permis

 

En cas d’invalidation ou d’annulation du permis, il faut savoir que cela concerne toutes les catégories du permis de conduire : permis A, B, C, etc. Tu ne pourras conduire aucun véhicule pendant le temps que durera ton retrait de permis.

 

Si tu as la chance de n’avoir que le code de la route à repasser, alors la réussite à cette épreuve te permettra de récupérer toutes les catégories. En revanche, si tu dois aussi repasser l’épreuve pratique, tu devras le faire pour chaque catégorie !

 

Bon à savoir :

  • Il te faut déposer un dossier distinct pour chaque catégorie sur le site de l’ANTS.
  • Tu dois d’abord récupérer la catégorie de permis qui a été annulée ou invalidée avant de pouvoir t’inscrire à une autre catégorie.
  • Si tu étais titulaire du permis A (permis moto sans limitation de puissance), tu ne pourras pas récupérer cette catégorie dans un premier temps. Tu devras repasser le permis A2, qui permet de conduire des motos dont la puissance est inférieure à 35 kW.  Au bout de deux ans de permis, tu pourras suivre (pour la deuxième fois) une formation d’une durée de 7 heures pour obtenir à nouveau la catégorie A. Galère !