“ Pour la rentrée, j'ai profité d’une super offre sur le permis ! ”
Offre spéciale : Jusqu’à 250€ de réduction sur le permis
Offre spéciale : Jusqu’à 250
de réduction sur le permis
En profiter
Offre valable jusqu'au 30/09/21

 

Comment réussir son code de la route après un premier échec

 

L’examen théorique du code de la route, appelé “le code”, est la première étape que tu dois franchir pour avoir ton permis. Il a la réputation d’être assez difficile, et nombreux sont celles et ceux qui ne le réussissent pas du premier coup. Alors si jamais tu es dans ce cas, on te donne quelques conseils pour attaquer ta seconde tentative en toute confiance !

 

C’est normal de ne pas réussir son code de la route du premier coup !


Déjà, sache que c’est presque “normal” de louper son code une première fois. C’est le cas de 57% des personnes qui le présentent pour la 1ère fois (moyenne nationale), donc plus de la moitié ! Cela montre bien que l’examen du code de la route est particulièrement dur. Donc tu vois, ce n’a rien d’exceptionnel ni de dramatique. Respire un bon coup, et prépare toi à le repasser.

En plus, tu peux te présenter à l’épreuve autant de fois que nécessaire, sans limite. Alors vraiment, il n’y a aucune raison de stresser !

 

Trouve tes faiblesses

 
La première chose à faire, c’est de comprendre pourquoi tu as échoué. Tu dois avoir des faiblesses dans un des thèmes par exemple. Il te faut les identifier le plus vite possible afin de les étudier à fond ! Ça ne devrait pas être difficile de repérer tes lacunes, les fautes que tu as faites sont précisées avec tes résultats. 

Une fois que tu auras trouvé tes faiblesses, travaille ces points pour ne plus refaire les mêmes erreurs, c’est déjà un bon début ! Cela dit, n’oublie pas de réviser également les autres thèmes : tu n’auras évidemment pas deux fois les mêmes questions. 
Le plus simple, c’est de t’entraîner sur les quiz fournis par la Sécurité Routière, jusqu’à ce que tu maîtrises le sujet !
 

Dis stop au stress pour mieux réussir


C’est facile à dire, mais le stress est ton pire ennemi. Alors, tu cesses ! Le code de la route est un examen comme les autres, il est naturel que tu ne le prennes pas à la légère. Mais contrairement au bac, tu pourras le repasser assez vite. Stresser ne va servir à rien. 

Malheureusement, ce stress peut être accentué après un échec. Alors voici quelques conseils :

  • ne dis à personne que tu passes le code (ils te mettront la pression sinon),
  • ne fais pas la fête la veille, mais fait plutôt une grosse nuit,
  • n’hésite pas à faire du sport, ça libère des endorphines et donc ça te détendra (bon, attention, il ne s’agit pas non plus de courir un marathon le matin de l’épreuve!),
  • respire profondément pour ralentir ton rythme cardiaque,
  • essaie de t’imaginer dans un lieu familier et calme,
  • prépare tous tes papiers la veille, c’est toujours un souci en moins que tu auras à gérer.

Bien sûr, le plus important c’est d’être sûr de toi. Alors si tu penses que tu n’es pas prêt·e, que tu ne connais pas assez certains thèmes, ne le passe pas ! Comment réussir son code de la route, ça passe par avoir la patience d’attendre le meilleur moment, celui où tu es à 100% de tes capacités !

 

Change tes habitudes


Peut-être que tu as échoué parce que tu n’as pas une bonne habitude d’apprentissage. C’est bête à dire, mais essaie d’autres techniques d’apprentissage et de mémorisation. Tu n’as pas fait de fiches la première fois? Fais-en ! Tu n’as pas demandé à une de tes connaissances de te tester en te posant des questions? Fais-le !

L’examen théorique du code de la route, est un examen comme les autres : applique les mêmes techniques que tu utilises pour préparer un contrôle. Tu as le choix : faire des fiches, répéter à haute voix, chanter, etc. Tu sais mieux que quiconque comment fonctionne ton cerveau ! L’erreur la plus fréquente est de prendre le code à la légère alors qu’il s’agit d’un vrai examen. Ne fais plus cette erreur !

Et si tu éprouves des difficultés de mémorisation, n’hésite pas à demander conseils et de l’aide à ton prof d’auto-école. Il pourra te guider et te donner des astuces pour tes révisions.

Si jamais tu n’as plus l’argent pour continuer l’auto-école pour préparer l’examen du code de la route, sache que tu peux le passer en candidat libre. 

Bosse ton code derrière le volant


Il y a une chose que peu de gens savent, c’est qu'il est possible de commencer la formation pratique au permis de conduire avant d’avoir eu son code de la route.

Si tu fais ça, tu vas apprendre le code sur le tas, et ça reste le meilleur moyen d’apprendre vite et efficacement les règles de base. C’est une méthode particulièrement efficace ! Fini la théorie, bonjour la pratique ! Pareil pour la partie technique, n’hésite pas à mettre les mains sous le capot !